Essentiel PC Actu informatique, logiciels et nouvelles technologies

Retrouvez plus d'actualité informatique sur Actualité en ligne

Abonnement presse et magazine pas cher ou à prix réduit - Abonnement journaux

Abonnement magazine et revue

Lycos abandonne son logiciel anti-spam


Lycos abandonne son logiciel anti-spam

mercredi 8 décembre 2004 à 19:48 par Sebastien

Lycos a mis fin au bout de seulement quatre jours à sa campagne anti-spam (courriers non sollicités) intitulée « Make Love Not Spam ».

Le 30 novembre, Lycos lançait une campagne dont le nom se traduisait littéralement par « Faites l’amour, pas du spam ». Elle consistait à proposer aux internautes de télécharger un économiseur d’écran qui bombardait de requêtes les serveurs utilisés pour faire du spam. Le but était de saturer ces serveurs et de les rendre bien moins efficaces. C’est ce que l’on appelle une attaque DDoS, c’est à dire par déni de services distribués.

L’opération fut tout de suite un succès puisque l’économiseur d’écran aurait été téléchargé 110 000 fois en quatre jours. Par ailleurs, il devait s’agir pour Lycos d’une excellente campagne de communication.

Toutefois, des voix se sont vite élevées pour dénoncer le système. Par exemple, Bruno Rasle, de l’association Halte au Spam !, racontait : « Les effets de bord (pervers) l’emportent largement sur les éventuels avantages. A part une opération de communication pour Lycos et un peu de défoulement de la part d’internautes excédés, où est l’intérêt d’une telle démarche, à part faire rire les spammeurs ? Il me semble qu’il existe un terme pour désigner ce genre d’initiative : le lynchage ». Du côté de Sophos [1], on entendait aussi un discours semblable : « Nous leur conseillons de ne pas irriter les polluposteurs de cette façon. Tout le monde déteste les polluposteurs mais cela ne signifie pas qu’il soit correct de s’abaisser à leur niveau et de générer davantage de trafic inutile ».

D’après Netcraft [2], l’accès au site internet Makelovenotspam.com aurait d’ailleurs été suspendu par plusieurs fournisseurs d’accès même si des rumeurs évoquaient une attaque pirate en mesure de représaille. Du côté de Lycos, on se défend en affirmant que « Le site a été victime de son succès, il n’y a jamais eu d’attaques par saturation à notre encontre ».

Par ailleurs, il semble que certains serveurs aient été arrêtés suite à l’activité du logiciel anti-spam de Lycos [3], ce que cherchait à éviter la société si on en croit ses propos : « L’objectif n’était pas de détruire des serveurs, mais de mettre en place un front collectif pour gêner les spammeurs », « Nous nous opposons de toutes nos forces à un rapport de Netcraft, indiquant que deux serveurs servant de relais à l’envoi de spam ont été désactivés par l’activité de [notre] économiseur d’écran », « Au moment de la mesure de Netcraft le 1er décembre, ces deux serveurs n’était pas sur la liste des cibles ».

Aujourd’hui, Lycos a mis fin à sa campagne anti-spam. Elle n’aura finalement duré que quelques jours avant de céder face aux nombreuses critiques. Si sur le plan publicité, Lycos a réussi son coup, on ne pourra cependant pas affirmer que cela aura été dans le bon sens. En effet, reprendre des techniques de piratage pour lutter contre des activités de spam n’est certainement pas la meilleure des solutions même si la campagne de Lycos aura peut-être permis d’évoquer un peu plus le problème du spam (et encore, ce n’est sûr du tout).


>>> Plus d'actualité sur Actualité en ligne


Commentaires

  • Lycos abandonne son logiciel anti-spam
    22 mars 2006

    logiciel anti spam Spam Out System http://www.spamoutsystem.com est super efficace. Liste et filtres se font toujours contourner d’une manière ou d’une autre. SpamOutSystem utilise un challenge reponse original. Si tout le monde utilisait ce genre de soft les spammeurs n’atteindraient pas leur but et le spam s’arreterait de lui même.

  • > Lycos abandonne son logiciel anti-spam
    20 décembre 2004

    personnellement je ne pense pas que ce soit mal de "battre le feu avec le feu". Utiliser une methode de pirates pour rendre la lecture de boites mails moins frustrante, et il n y a rien de condannable ou d’immorale a cela. Les spammeurs ennuient tt le monde sauf ceux à qui cela profite. Ca ne m’étonne pas outre mesure que lycos ait arrete son programme anti-spam. Plus qu’a des critiques, je pense que cela ait du aux pressions de la part de ceux qui ont vu leurs programmes tres lucraifs de campagnes de spams compromises par une riposte audacieuse, qui a remporte un succes a la hauteur de la colere des victimes de spams.

© 1998-2011 Essentielpc.com