Essentiel PC Actu informatique, logiciels et nouvelles technologies

Retrouvez plus d'actualité informatique sur Actualité en ligne

Abonnement presse et magazine pas cher ou à prix réduit - Abonnement journaux

Abonnement magazine et revue

P2P : premières résiliations d’abonnement


P2P : premières résiliations d’abonnement

mardi 14 décembre 2004 à 22:43 par Sebastien

Dix internautes se sont vus coupés leur accès haut débit pour avoir utilisé des logiciels de téléchargement de musique de type peer-to-peer comme KaZaA ou eMule.

L’information a été annoncée par Stéphane Marcovitch, délégué général de l’AFA (Association des fournisseurs d’accès Internet). C’est la Société civile des producteurs phonographiques (SCPP) qui a saisi le tribunal de grande instance. Celui-ci a ordonné que l’accès Internet de dix d’internautes soit coupé. En juillet dernier, les fournisseurs d’accès Internet avaient en effet signé une charte qui les obligeait à résilier un abonnement s’il était constaté que l’internaute téléchargeait illégalement des fichiers [1]. Il s’agit là de la première application de cette charte.

Les résiliations d’abonnement sont une manière plus douce que le pénal pour lutter contre les téléchargements illégaux. Les procédures sont en effet beaucoup moins lourdes et les sanctions finalement assez légère vu que rien n’empêche actuellement un internaute condamné de s’abonner auprès d’un autre fournisseur d’accès. L’AFA a d’ailleurs garanti qu’aucune liste noire n’avait été établie. En revanche, la simplicité de la procédure devrait aussi multiplier le nombre de plaintes de la part de l’industrie du disque dans les semaines à venir. En effet, depuis plusieurs mois des réseaux comme Kazaa ou eMule sont sous surveillance. Le but est de repérer les utilisateurs les plus actifs et d’enregistrer leur adresse IP. Pour ce faire, une des techniques les plus utilisées est celle des fichiers leurres.

Julien Dourgnon, directeur de la communication de UFC Que Choisir, a déclaré que les maisons de disque étaient en train d’« approfondir une fracture entre le public et le monde de la musique plutôt que d’essayer de trouver une solution d’équilibre ».

Fait également intéressant, d’après un sondage CSA pour l’émission France Europe Express (France 3) et France Info publié mardi, 55% des français sont contre les sanctions envers ceux téléchargent illégalement musique, vidéo et logiciels sur Internet, estimant que ces contenus sont trop chers. 36% se déclarent en faveur de sanctions car cela représente une perte financière pour les maisons de production et les artistes.


>>> Plus d'actualité sur Actualité en ligne


Commentaires

  • > P2P : premières résiliations d’abonnement
    15 décembre 2004

    Source original : www.audionautes.net

    qui a annoncé l’info vendredi

    c’est l’asso qui défend les gens attaqués en justice pour avoir téléchargé de la musique

© 1998-2011 Essentielpc.com