Essentiel PC Actu informatique, logiciels et nouvelles technologies

Retrouvez plus d'actualité informatique sur Actualité en ligne

Abonnement presse et magazine pas cher ou à prix réduit - Abonnement journaux

Abonnement magazine et revue

Google va numériser des millions de livres


Google va numériser des millions de livres

mercredi 22 décembre 2004 à 23:48 par Sebastien

Dans le cadre du projet Google Print, Google a annoncé qu’il allait numériser plus de 15 millions de volumes provenant des bibliothèques des universités de Harvard, de Stanford, du Michigan, d’Oxford, ainsi que de la Bibliothèque publique de New York.

Une fois numérisés, les livres pourront être consultés sur Internet. Si ceux-ci sont tombés dans le domaine public, le texte intégral sera disponible gratuitement. Sinon, seuls des extraits et les références seront proposés.

Les 8 millions d’ouvrages de Stanford seront scannés, ainsi que les 7 millions de l’université du Michigan. On y trouvera également les livres d’Oxford datant d’avant 1900. Des livres exceptionnels seront mis à disposition comme la première édition des "Principes" d’Isaac Netwon qui date de 1687 ou "De la descendance de l’homme" de Charles Darwin publié en 1871.

John Wilkin, responsable de la bibliothèque de l’Université du Michigan, compare le projet de Google avec l’invention de la presse à imprimer de Gutenberg. Il estime que : « Une fois que les bibliothèques seront accessibles à toute personne disposant d’une connexion internet, il sera très difficile d’influencer ce que les gens peuvent et ne peuvent voir ». De plus, il pense que cela devrait favoriser la mise en ligne de plus de livres : « Les éditeurs verront cela comme un bienfait, et permettront sans doute un accès plus large aux textes protégés par les droits d’auteur. Jusque-là tout a montré que quand un livre est rendu accessible sur internet, les ventes montent ».

Larry Page, co-fondateur de Google, explique que : « Même avant que la société ne soit créée, nous rêvions de rendre accessible sur Internet les collections de bibliothèques universitaires aussi prestigieuses », rappelant que « La mission de Google est d’organiser l’information mondiale, et nous sommes ravis de travailler avec les bibliothèques afin de mener à bien cette mission ».

Google pense pouvoir numériser 50 000 pages par jour et estime qu’il lui faudra au moins six ans pour numériser les 8 premiers millions de volumes. En tout, le projet pourrait durer 10 ans et coûter entre 150 et 200 millions de dollars.

Il s’agit donc d’une tâche considérable mais qui semble vraiment valoir le coup. En effet, c’est une formidable occasion de rendre la culture accessible à tous, même s’il y aura toujours des personnes pour rappeler la dérive commerciale que pourrait avoir un tel projet.


>>> Plus d'actualité sur Actualité en ligne


© 1998-2011 Essentielpc.com